Australie - News

Un logisticien dans une cuisine

4 décembre 2006

Pour le moment mes premiers jobs en Australie se sont déroulés dans des cuisines, soit de restaurant soit de café / restauration rapide. Dans les deux cas j’étais chargé – partiellement ou en totalité – de laver la vaisselle et les ustensiles de cuisine. Bien évidemment une fois propre, il me faut ranger les éléments.

Les premières fois je demande donc souvent ou se range telle ou telle chose le temps d’avoir l’organisation en tête. Et c’est souvent la que je suis impressionné par…le bazar. Dans le restaurant Indien je devais juste m’arranger pour que tous les ustensiles de cuisine (casseroles, passoires, etc.) rentrent sur une étagère, mais c’est tout ! Donc, suivant l’ordre dans lequel je les nettoyais le rangement était totalement différent. Pire encore, certains éléments pouvaient se ranger « là où j’en avais envie », c’est-à-dire ou je voulais dans deux pièces différentes. Avec ma vision de logisticien, cela me fait bondir car si je range comme je le souhaite les cuisiniers ne sauront pas ou j’ai mis tel ou tel ustensile donc ils passeront du temps à le chercher. Il me parait pourtant très simple et de bon sens d’organiser le rangement de manière à ce que l’on respecte un diction que j’aime bien « chaque chose à sa place et chaque place à sa chose ».

En poussant un tout petit plus loin on peut – on doit, plus exactement – ranger les ustensiles suivant leur encombrement mais également suivant leur fréquence d’utilisation. Toujours dans le restaurant Indien, des casseroles qui servaient à de nombreuses reprises chaque soir étaient dans une pièce annexe à la cuisine, cela entraînait donc d’importants allers – retours, quelle perte de temps. Ce cas n’est pas isolé car c’est exactement la même chose dans le café / restauration rapide dans lequel je travaille actuellement.

J’en vois déjà dire « pouff, quel maniaque ! ». Mais, sincèrement, je ne parle pas de quelque chose de particulièrement carré, mais d’un minimum « vital ». Une française et une hollandaise qui travaillent actuellement avec moi sont elles aussi impressionnées par le peu d’organisation. Pourtant elles ne sont pas logisticienne, c’est pour dire !

La gestion des stocks souffre elle aussi d’un manque de logisticien. Dans le café actuel, je suis chargé de compléter les distributeurs de boissons, je « pioche » donc dans les réserves. Dès le second jour il manquait une ou deux références et nous aurions été en manque dans les 3 ou 4 jours qui suivent. Ni une ni deux, ils ont passés une commande de…tout ce qu’ils pouvaient. C’est-à-dire que l’on a reçu plusieurs dizaines de cartons de boissons en tout genre ; il y a probablement du stock pour 6 ou 8 mois pour certains produits. En fait, ils n’ont pas passé leur commande par rapport aux besoins et aux stocks actuels, ils l’ont passés…n’importe comment. Par exemple plusieurs cartons de Coca Cola Vanille sont arrivés alors qu’en 1 semaine nous avons dû vendre 2 canettes… Cela ne me parait pourtant pas compliqué d’avoir un petit tableau Excel avec les sorties, les stocks et des niveaux de réapprovisionnement.

Je pense que je proposerai – ici et/ou ailleurs – de revoir la logistique du lieu, que ce soit sur les implantations comme sur la gestion des stocks. Il suffit de passer quelques heures pour faire quelque chose de bien et de propre. A suivre, peut-être…

See ya,

5 Comments

  • Reply Xavier 4 décembre 2006 at 19h12

    un new métier
    La logistique dans la cuisine c’est bien mais il faut un peu de poésie…

  • Reply thibo 4 décembre 2006 at 20h12

    tu as trouvé ta place
    je pense que après avoir arrangé la logistique de cette cuisine il te faudrait changer de boulot et allez faire la même chose ailleur!!
    Ainsi tu fais de la logistique c’est buen non?

  • Reply St 5 décembre 2006 at 2h12

    Bien vu Thibaud, cependant je doute que tous m’embauche pour faire leur logistique…
    Concernant la poesie, elle peut etre presente sous d’autres formes…

  • Reply Sol 11 décembre 2006 at 17h12

    famille famille…
    C’est marrant, la famille a laissé vite fait des messages sur cet article! Il faut dire que Stéphane ne s’est pas trompé de voie!…
    Tu as raison, ‘cest hallucinant qu’ils ne s’organisent pas un minimum alors que c’est pour leur boulot!!..Ils gagneraient plus d’ragent car pourraient répondre plus vite à la demande,etc…!!

  • Reply St 11 décembre 2006 at 22h12

    Logistique
    La logistique est nécessaire PARTOUT, dans tous les domaines d’activités et beaucoup gagnerai à perfectionner la leur.

  • Répondre à Sol Cancel Reply