Equiper une maison au Brésil : toujours plus grand, toujours plus beau, toujours mieux... Imprimer
Écrit par Stéphane   
Vendredi, 20 Avril 2012 01:05
  • « Ce réfrigérateur est super, il faut qu’on l’achète », me dit Ana, une colocataire.
  • « Mais, il est énorme, c’est pour une famille nombreuse alors qu’on est seulement 3 personnes à vivre dans la maison. Et encore, on ne cuisine presque pas ! Nous n’avons pas besoin d’un réfrigérateur aussi grand et aussi cher », réponds-je.
  • « Oui, mais regarde, il est super, et en plus il a un grand congélateur, c’est pratique », me rétorque Ana.
  • « Un grand congélateur...pour mettre 4 pizzas, soit le maximum qu’on ait eu pendant 8 mois, ce n’est pas vraiment utile, si ? » Demandè-je, ironique.

Voici une discussion que j’ai eu avec une colocataire, après que nous ayons repris le contrat de location d’une maison. Au moment d’équiper ladite maison, les différences culturelles et les différences de consommation sont parfois revenus au premier plan…comme lors de l’achat de ce réfrigérateur. Il en a été de même pour le canapé, si je n’avais rien dit, Ana aurait fini par acheter un canapé 5 places qui ne serait même pas rentré dans le salon (j’exagère à peine) !

Ce sont ici de simples exemples, mais je trouve que d’une manière générale les Brésiliens sont très consommateurs, c’est parfois impressionnant. Je pense qu’ils consomment beaucoup plus « à l’Américaine » qu’à « l’Européenne ». Il suffit d’ailleurs de voir comme les grands shoppings sont prit d’assaut le week-end lorsqu’il ne fait pas assez beau pour aller à la plage. Je me rappelle d’ailleurs d’une discussion avec une Brésilienne qui nous expliquait qu’elle voulait changer son réfrigérateur (décidément !). Rodrigo, un Brésilien, lui demande pourquoi, et elle a simplement répondu « car l’autre est vieux », mais « fonctionne-t-il ? » demande alors Rodrigo, « oui, bien sur, mais il est vieux et plus très joli » a complété la brésilienne. Rodrigo, globalement peu consommateur et souvent étonné par la consommation à tout va de ses compatriotes a simplement, d’un regard, montré son incompréhension.

Frigo au Brésil

Le « fameux » réfrigérateur, et encore, ce n’est pas le plus grand qu'on ait vu !

Alors comment font les Brésiliens pour consommer autant, alors que le revenu moyen est de 1 200 Réaux (500 euros) et que les produits de consommation courante coûtent le même prix qu’en France ? Et bien c’est « simple », ils achètent à crédit. C’est réellement impressionnant...mais cela fera l’objet d’un propre article prochainement.

De mon côté je ne suis pas un grand consommateur. Je ne vais pas « acheter pour acheter », je le ferai si j’en ai besoin, pas ou peu « pour me faire plaisir » (surtout un réfrigérateur !). Il suffit de voir la tête de mon téléphone portable pour s’en rendre compte : un vieux Nokia acheté en 2005 et qui n’a pas eu une vie facile (voyages, navigations, chutes, humidités, etc.)... Mais tant qu’il fonctionne (et réponds à mes besoins, à savoir appeler et envoyer/recevoir des textos), pourquoi en changer ? Bon, j’avoue, il n’y a pas besoin d’être un « grand consommateur » pour vouloir changer ce téléphone, même en France peu de personnes l’utiliseraient encore…mais il rempli très bien son rôle !

Et vous, êtes-vous plutôt des consommateurs « à l’Américaine / Brésilienne » ou « à l’Européenne » ? Quels sont les biens pour lesquels vous êtes de grands consommateurs ? Votre comportement de consommateur a-t-il évolué au cours des dernières années ?

PS : dans mon article je parle de consommation « à l’Américaine » alors que je n’ai jamais mis les pieds aux Etats-Unis. Mais je pense –et je l’ai souvent lu ou entendu- que les Américains consomment « beaucoup », c’est pourquoi je me suis permis l’expression « à l’Américaine », mais peut-être ma vision est erronée...

Até logo,