Florianópolis, l’ile de la beauté Brésilienne ? Imprimer
Écrit par Stéphane   
Jeudi, 06 Décembre 2012 02:46

Ce mois de novembre était particulièrement sympa au Brésil (au moins à Rio, car ça fonctionne beaucoup par Etat) avec 3 jours fériés dont un « super week-end prolongé » de 6 jours. Parfait pour aller se balader ! Après Curitiba au mois d’août, j’ai repris la direction du sud du Brésil en allant à Florianópolis. Capital de l’Etat Santa Catarina, une grande partie de la ville est située sur l’ile Santa Catarina. Florianópolis possède l’un des meilleurs Indice de Développement Humain du Brésil et l’un des plus faibles indice de criminalité du pays. Même si au moment où j’y étais plusieurs bus ont été arrêtés puis brulés dans les rues, ce qui a obligé la police à…les escorter (après 1 ou 2 journées d’arrêt total des transports en commun). J’ai du coup fais pas mal d’autostop, notamment pour me rendre et revenir des plages. Et ça a globalement très bien fonctionné, j’ai souvent attendu 1 ou 2 minutes avant qu’une voiture s’arrête (bon, à la tombé de la nuit ça s’est un peu compliqué…).

Florianópolis est également connu à travers le Brésil comme « l’ile de la beauté », tant pour ses paysages que pour ses femmes, souvent décrites comme « parmi les plus jolies du pays ! ». Ce qui ne veut pas dire grand-chose, car les goûts et les couleurs...

Bref, mon week-end prolongé était très sympa, partagé entre les plages, des soirées animées, des moments sympas à l’auberge (Tucano House) et des randonnées à travers l’ile. Ou tentative de randonnées plutôt, comme ce jour ou, avec deux autres personnes de l’auberge, on a marché 6 ou 7 heures en direction d’une plage spécifique –avec normalement une cascade sur le chemin- sans jamais trouvé ni la plage ni la cascade ! Notre vague plan des lieux était plus qu’approximatif (il était même faux !) et les chemins très peu voir pas du tout indiqués, ça n'aide pas...

Florianópolis est un endroit sympa, c’est dommage que le temps ait été mitigé, voire humide, les premiers jours. Je n’ai pas eu le temps de profiter totalement de l’ile, notamment pour (essayer de) surfer, les vagues de Floripa sont, parait-il, réputées à travers le monde. On voit d’ailleurs beaucoup de surfeurs dans les rues, les bus, etc. Je n’ai pas non plus croisé Guga, le plus connu des joueurs de tennis Brésilien, originaire de Florianópolis. Par contre j’ai trouvé que beaucoup de personnes avaient adopté sa coupe de cheveux !

Si vous cherchez de beaux paysages, de bons spots de surf et des soirées animées, Floripa devrait vous plaire !

Até logo,