La Marche des Volontaires PDF Imprimer Envoyer

La Marche des Volontaires était, à l'origine, le générique des Enfants de Chine (1935), un film sur la première guerre sino-japonaise (1894-1895), dans lequel elle est chantée par Yuan Muzhi et Gu Menghe.

Le 27 septembre 1949, elle devint l'hymne national provisoire car elle faisait allusion à un moment historique fort de la Chine et dégageait une musique énergique reflétant les traditions révolutionnaires chinoises depuis la fin de la dynastie Qing. Mais, pendant la Révolution culturelle, Tian Han fut accusé d'être anti-révolutionnaire et fut torturé à mort. L'hymne ne pouvait plus être chanté, juste joué.

Le 5 mars 1978, les paroles furent modifiées. Cependant, beaucoup de personnes réclamèrent les paroles d'origine et c'est ainsi que le 4 décembre 1982, La Marche des Volontaires retrouva ses paroles d'origine et fut proclamée hymne national officiel de la République populaire de Chine.

 

Les paroles en phonétique

Qilai! Buyuan zuo nuli de renmen,
Ba women de xuerou zhucheng women xin de changcheng.
Zhonghua Minzu dao liao zui weixian de shihou,
Meigeren beipo zhe fachu zuihou de housheng.
Qilai! Qilai! Qilai!
Women wanzhong yixin,
Mao zhe diren de paohuo,
Qianjin!
Mao zhe diren de paohuo,
Qianjin! Qianjin! Qianjin! Jin!


La traduction française

Debout ! Nous qui refusons l'esclavage !
Avec notre chair et notre sang, soyons une autre Grande Muraille !
La nation chinoise est en grand danger.
De chaque poitrine jaillit le cri :
Debout ! Debout ! Debout !
Nous, millions d'hommes, d'un seul coeur,
Bravons le feu de l'ennemi, en avant !
Bravons le feu de l'ennemi, en avant !
En avant ! En avant ! En avant !

 

Télécharger (mp3)